Lexique du tapis d'Orient commençant par M

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Mafrash: Terme d’origine turque qui fait référence au sac kilim horizontal de taille petite à moyenne, tissé par les nomades dans différentes région d’Asie centrale.

 

Mahal: Les tapis Mahal semblent provenir du village de Mahallat, situé au sud de la région d’Arak en Iran. Leur souplesse vient d’une faible densité en noeuds et d’un nouage lâche; ces tapis sont de qualité moyenne. Le décor est très varié; on retrouve souvent le décor sur tout le champ de rinceaux de vigne et de grandes palmettes (on retrouve ce même décor sur les tapis ziegler actuels). Les coloris sont généralement rouge, bleu et beige.

Mahi: Mot persan signifiant "poisson".  Les quatre feuilles dentelées en forme de croissant du motif herati qui évoquent des petits poissons s’appelle motif mahi. Conception qui vient d’une légende persane selon laquelle le monde est soutenu par quatre poissons.

 

Malayer: Petite ville située au sud d’Hamadan en Iran.Les tapis Malayer n’ont pas de dessins typiques; le décor et les motifs ont des affinités décoratives avec les tapis de Sarough, de Ferahan et d’Hamadan. Certains s’ornent de motifs boteh ou floraux; d’autres présentent des médaillons centraux avec écoinçons stylisés. Les coloris sont généralement vifs, avec une préférence nettement marquée pour le rouge et le bleu. La trame est simple et la laine de bonne qualité. Les pièces nouées avant 1920 étaient très finement nouées et de qualité supérieure.

 

Mamelouk (Mamluk, Mameluk): Les tapis Mamelouks sont noués au Caire et dans sa zone d’influence entre la fin du 15ème siècle et celle du 16ème siècle. La plupart sont de dimensions imposantes et sont décorés de médaillons en forme de polygones et de petits motifs géométriques tout autour. Les coloris les plus souvent utilisés sont le rouge, le jaune, le bleu et le vert.

 

Marasali: Village d’Azerbaïdjan, dans le district de Shemakha, dans la région de Shirvan, célèbre pour ces tapis de prière en laine avec le dessin mihrab décorés de grands boteh colorés.

 

Marby: Village de la province de Jämtland en Suède, où l’on a trouvé dans l’église abandonnée, un ancien tapis en deux morceaux, aujourd’hui recousus. Depuis 1925, ce tapis est conservé au musée d’histoire de Stockholm. Ce tapis date probablement de la première moitié du 15ème siècle. La détermination du lieu d’origine est très controversée. On pense généralement à l’Asie mineure, mais sa structure et le dessin font penser au tapis du Caucase. Le tapis de Marby mesure 109x145cm et est noué au noeud turc. Il est tout en laine et la trame est de couleur rouge. Il est semblable au tapis de Berlin, les affinités entre ces deux tapis font penser qu’ils sont de la même période, voire l’oeuvre du même artisan.

 

Mauri: Les anciens tapis Mauri sont des tapis noués finement avec des laines de très bonne qualité. Ils font partie des plus fins tapis d’Afghanistan. Les coloris sont habituellement rouge et une version plus petite du gül Tekke est utilisée. Chaîne et trame en laine.

 

Mazlaghan (Mazlegan, Mazlagan): Les tapis noués dans les villages de Mazlaghan, Kakaleru et Kerdar de la province d’Hamadan, sont très facilement reconnaissables à leur décor géométrique caractéristique qui se compose d’un grand médaillon central rouge crénelé s’étendant sur la longueur du champ. Les écoinçons et la bordure sont généralement bleus et beiges.

 

Méandre: Dessin ornemental constitué par un ensemble de courbes s’articulant sur une bande à bords parallèles. Ce dessin est utilisé dans les bordures des tapis.

 

Médaillon: Motif, souvent rond ou ovale, se trouvant au centre du champ d’un tapis.

 

Mehreban (Mehraban, Mehrevan, Mehravan): Ville située au sud de Hériz, au nord de l’Iran. Les tapis Mehreban ont des motifs floraux qui sont très semblables à ceux que l’on trouvent dans les tapis Sarough. On peut également retrouver des motifs géométriques inspirés des tapis de Hériz. Les laines employées sont d’excellente qualité, ce qui en fait des tapis robustes.

 

Mekri (Makri): Ancien port d’Anatolie (aujourd’hui Fethiye) où l’on nouait au 19 ème siècle, des tapis destinés à l’exportation. Leur champ caractéristique, divisé en deux zones verticales, permet de les reconnaître facilement.  Les coloris dominants du champ étaient le rouge et le bleu et les bordures fond clair.

 

Melas (Milas): Les tapis Mélas sont noués dans la petite ville du même nom et dans les campements nomades environnants, au sud-ouest de la Turquie, sur la côte de la mer Egée. Ces tapis de prière de petites dimensions, ont presque toujours une double trame rouge-brun et une chaîne en laine et sont noués au noeud turc. Nés au 18ème siècle, ils virent leur décoration évoluer tant dans les coloris que dans les motifs ornementaux. Beaucoup d’exemplaires sont ornés d’un mihrab caractéristique en point de flèche, enrichi de motifs stylisés, et de larges bordures. Au 19 ème siècle, apparu le motif avec médaillon central, aux coloris chauds et délicats.

 

Memling: Le motif gül Memling que l’on retrouve sur les anciens tapis du Caucase doit son nom au peintre Hans Memling(1430-1494). Il a représenté dans ses oeuvres des tapis où ce motif figurait.

 

Meshed (Mashad, Mashhad, Mesched): Ville située à l’est de l’Iran, dans la province du Khorassan. Meshed est un important centre de tapis, il y a plusieurs grandes manufactures et des petits artisans possédant quelques métiers. La décoration traditionnelle du Meshed est classique: florale, à médaillon central arrondi. Les couleurs les plus répandues sont le rouge et le bleu. Les Meshed sont généralement de grands formats. La chaîne et la trame sont en coton. Les Meshed Amoghli sont des tapis d’atelier les plus fins noués à Meshed.

 

Meshkin (Meshgin, Mushkin): Ville située entre Ahar et Ardabil dans la province de l’Azerbaïdjan, en Iran, non loin de la frontière avec le Caucase. Le décor des motifs est d’inspiration purement caucasienne. Le format le plus courant est le couloir. Le nouage est effectué au noeud turkbaff.

 

Métier à tisser: Cadre sur lequel on tend les fils de chaînes. Il y a quatre types de métiers: le métier horizontal, le métier vertical fixe, le métier vertical de type Tabriz et le métier vertical avec ensouples rotatives. Le métier horizontal est utilisé chez les nomades qui peuvent le démonter et le transporter facilement même si le tapis est en cours de nouage; c’est le plus simple et le plus ancien. Le métier vertical fixe, dit aussi métier vertical de type village, comporte deux barres rondes, les ensouples, soutenues et maintenues parallèles par deux poteaux placés verticalement par rapport aux extrémités des ensouples. En général, on noue sur ce type de métier des tapis d’une longueur maximum égale à la hauteur du métier, et donc ne dépassant pas trois mètres. Ce métier est utilisé dans les petites collectivités.

Le métier dit de Tabriz, du nom de son lieu d’origine, est une amélioration du métier vertical fixe. Le tapis noué sur les fils de la chaîne antérieure passe à l’arrière en tournant sur la bobine inférieure; simultanément, la même longueur de fils de chaîne passe d’arrière en avant. Ce système permet de nouer des tapis d’une longueur égale à deux fois la hauteur du métier. Il est largement utilisé dans les grands centres de fabrique de tapis.

Le métier vertical à ensouples, est la version la plus évoluée du métier vertical. Le tapis s’enroule au fur et à mesure sur la bobine inférieure au fur et à mesure de son exécution. Ce type de métier permet de réaliser des pièces de toute longueur.

 

Meymeh (Meimeh, Meymey, Maymeh): Village situé dans la province d’Ispahan en Iran. Les tapis de Meymeh ont un décor assez similaires aux tapis de Joshagan mais avec un nouage plus fin et des laines de meilleure qualité. Le décor le plus fréquent se compose de losanges parsemés sur le champ du tapis, contenant chacun des motifs floraux ou buissons stylisés, avec ou sans médaillon central.

 

Mianeh (Miyaneh, Meyaneh): Ville de l’Azerbaïdjan oriental, à mi-chemin entre Tabriz et Zandjan. Les tapis noués ont un velours épais et souvent de petits formats, avec dessins géométriques. On y produit également beaucoup de tapis kilim.

 

Mihrab (Mehrab): Mot arabe qui désigne une niche en ogive dans une mosquée et qui indique la direction de la Mecque. Ce terme désigne aussi un motif ornemental caractéristique des tapis de prière de productions diverses, dont le coté supérieur du champ se termine en pointe ou en arc de cercle.

 

Mille-fleurs: Le motif Mille-fleurs est apparu en Inde du Nord, sous la dynastie moghole. Il s’agit d’un motif composé de petites fleurs couvrant une grande partie du champ ou l’entièreté du champ d’un tapis.

 

Mina Khani: Ce motif se compose de quatre fleurs rondes d’égale dimension, évoquant des marguerites, disposées de façon à former un losange et réunies par un fin sarment; à l’intérieur du losange se trouve une autre fleur, plus petite. le dessin, répété, s’ordonne en treillis sur toute la surface du champ. Ce motif très utilisé au 19ème siècle est devenu le décor caractéristique des tapis de la ville persane Veramin.

 

Mir (Mir-i-bota, Mir-i-boteh, Mir-e-boteh, Boteh-Miri): Le dessin Mir est une succession de bandes parallèles constituées de petits boteh. L’origine de ce dessin proviendrait du village Mal-e-mir, chef lieur du district de Sérabend. On retrouve souvent ce dessin dans les tapis Sérabend et Sarough. Généralement le fond du champ est bleu foncé et quelques fois rouge. Le dessin Mir est également très répandu dans les tapis en provenance de l’Inde.

 

Mirzapur: Ville du nord de l’Inde, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh. Grand centre de fabrication de tapis de qualités diverses.

 

Moghan: Région située au sud est du Caucase. Les tapis de Moghan du 19ème siècle, sont généralement des chemins, longs et étroits, et quelques tapis de prière. Les plus célèbres Moghan sont ceux où apparaissent les gül de Memling. Le velours est ras et la densité de noeud assez élevée. D’excellente qualité, les teintures utilisées donnent des coloris brillants.

 

Moghol (Mughal, Mogul): Les tapis Moghol qui sont noués en Inde du 16ème au 17ème siècle sous la dynastie des grands Moghols, sont des pièces rares et de grandes qualités. Le grand empereur Akbar, amena à sa cour quelques maîtres noueurs de Perse et installa d’importantes manufactures de tapis dans les villes de Agra et Lahore. Ces tapis présentent souvent des motifs floraux, des scènes animalières naturalistes et la vie de cour.

 

Mordant: Fixateur utilisé dans la teinture de la laine, de la soie ou du coton et qui permet à la teinture de bien pénétrer dans les fibres. Parmi les mordants le plus connus, il faut citer l’alun, le sulfate de potassium et d’aluminium, et l’oxyde de fer. Les teintures à base de garance ainsi que celles tirées de plantes donnant des teintes jaunes exigent un mordant, inutile par contre pour l’indigo.

 

Moud (Mood, Mud): Ville située à l’est de l’Iran, dans la province du Khorassan. Les décors du tapis Moud sont le motif hérati avec ou sans médaillon central et le dessin jardin avec les animaux. Les coloris sont principalement beige, rouge brique et bleu. Le densité de noeuds est assez élevée. Le velours est en laine ou laine et soie naturelle. Les Moud Dorokhsh et Amini sont les plus fins et de qualité supérieure.

 

Moudjour (Mucur, Mudjur): Ville de la région de l’Anatolie centrale en Turquie. Le décor de ces tapis de prière est caractéristique avec son importante bordure et sa niche unie, souvent rouge vif. On retrouve également les coloris vert et orange.

 

Mouchkabad (Muskabad): Village dans les environs d’Arak en Iran. Le décor de ces tapis ressemble à celui des tapis d’Hamadan ou des tapis Sarough floraux. La trame et la chaîne sont en coton avec une densité de noeuds moyenne à basse.

 

Mossoul (Mossul): Ville située en Irak, qui regroupait et expédiait par bateaux vers l’Occident les tapis d’Hamadan. C’est donc à tort que l’on désigne par ce nom les tapis noués dans la ville d’Hamadan.

 

Motashemi (Mohtashem, Motashem, Mohtasham): Nom du plus célèbre maître tisserand de Kashan, en Iran, de la fin du 19ème siècle, qui réalisa des tapis magnifiques. Le terme Motashem est utilisé pour désigner une qualité supérieure de tapis de Kashan.

 

Multan: Petit centre de production du Pakistan situé dans la province du Penjab. Le décor des Multan représentent souvent des médaillons centraux ou des ensembles floraux, dessins d’origines persanes.




Avis clients
Jean-Bertrand

Le thé est bien arrivé vendredi 3 juin dans un bel emballage fabriqué à Tabriz que je n'ai pas jeté. Comme toujours, le tapis est plus beau que sur les photos. Voila un beau parterre de fleurs qui n'a pas besoin d'eau pour rester fleuri. Quant au thé, il dégage un arôme et un parfum très agréable. Encore merci pour cette délicate attention. Je vous assure, ainsi que votre épouse, de mon amical souvenir et je souhaite que la quatrième génération de Mengal continue de proposer de superbes tapis après vous, si l'un de vos enfants désire continuer cette belle aventure familiale. Jean-Bertrand Guinant
Tous les avis

Tapis contemporain, tapis d'Orient classique ou prestigieux, le tapis de vos rêves se trouve dans le magasin de Mengal Orient⎪Belgique.

Copyright © 2000-2017 SPRL CLAEYS-MENGAL | Créé et optimisé par Web-visibility