Description des principaux motifs et symboles des tapis d’Orient traditionnels noués à la main.

AFSHAN OU AVSHAN: Motif composé de rosettes alternant avec des groupes de deux palmettes, toujours disposés par rangées parallèles; des sommets des palmettes partent des éléments végétaux crochus, entourant une minuscule fleur. Ce motif s’est développé au 18ème siècle, entre la Perse septentrionale et le Caucase. Au 19ème siècle, il trouva au Caucase, un vaste champ d’application, sous des formes de plus en plus géométriques et agrandies, comme en témoigne la production des régions de Kouba et Bakou.

 

Motif Afshan n&b

Motif Afshan 2

Motif Afshan


 

ARBRE DE VIE: Ce motif de forme stylisée ou naturaliste apparaît dans presque toutes les provenances, sa valeur symbolique étant connue partout en Orient. Il symbolise la fertilité, la continuité, ainsi que l’axe du monde: avec ses racines (le monde magique) en pleine terre et sa ramure en plein ciel (le monde céleste), il est le trait d’union entre le terrestre et le divin. En ce sens, il décore souvent les tapis de prière, à l’intérieur du mihrab. Parfois, il est flanqué d’un couple d’oiseaux, allusion au mariage et, donc, à la régénération.

 

Motif arbre de vie N&B

Motif arbre de vie 1

Motif arbre de vie 2


        

BANDE DE NUAGES: Ce motif d’origine chinoise ancienne représente un nuage en forme de ruban disposé en oméga, plus ou moins étroit et sinueux selon les interprétations. Il apparaît dans le champ, répété un certain nombre de fois et diversement orienté, mais toujours associé à d’autres éléments décoratifs floraux, tels que palmettes et arabesques, avec lesquelles il se confond presque: parfois, il tranche par ses dimensions plus importantes. Il figure déjà dans les tapis floraux persans -notamment ceux de Hérat- et indiens du 16ème siècle, et, bien qu’il ait constitué depuis le motif de champ dans la production de ces deux zones, il est surtout connu comme motif de bordure, signe d’immortalité.

 

Motif bande de nuage n&b

Motif bande de nuage 2

Motif bande de nuage 3


BOTEH: Ce motif en forme de larme ou de poire se retrouve fréquemment dans tous les tapis d’Orient. On a attribué au boteh de nombreuses et diverses significations: certains, en effet, y voient une amande, tandis que d’autres estiment qu’il s’agit de la langue de feu sacrée de la religion zoroastrienne, ou de la larme de Bouddha, ou bien encore d’une plume, d’une pomme de pin ou d’un cyprès.  Il peut être utilisé aussi bien comme élément principal de décor dans un tapis que comme motif annexe ou de remplissage (répété sur tout le champ central). En persan « Boteh » veut dire « buisson fleuri ». On ne connait pas son origine exacte mais il semblerait qu’il vienne du Cachemire.

 
 
Motif Boteh n&b Motif Boteh 3 Motif Boteh 2

CHAH ABBAS: Ce motif regroupe toute une série de dessins à décors floraux (fleurs et palmettes) et arabesques, inventé sous le règne du monarque Chah Abbas 1er. On trouve ce motif fréquemment sur les tapis d’Ispahan, Naïn, Tabriz, Kachan,...

 

Motif Chah Abbas n&b

Motif Chah Abbas 2

Motif Chah Abbas 3


CHIEN QUI COURT: Ce motif est utilisé principalement pour décorer les bordures secondaires, quelques fois en bordure principale sous une forme plus articulée ou agrandie. Il est typiquement caucasien. Ce motif consiste en une succession d'ondulations géométriques ou de crochets, plus ou moins larges et penchés, dans lesquels on a voulu reconnaître des têtes de chiens. Le nom, toutefois, n'a aucune symbolique ou historique.

Motif chien qui court

Motif chien qui court couleur n1

Motif chien qui court couleur n2


CORNE DE BELIER: Ce motif symbolise la force, la virilité, la puissance et la fertilité masculine. Tous les anciens tapis de Perepedil sont ornés de motifs ”corne de bélier”.

 

Motif corne de blier n&b

Motif corne de blier 1

Motif corne de blier 2


COUFIQUE: Le motif coufique orne les bordures des tapis du Caucase, principalement de la région de Kouba, et des tapis d'Anatolie, par exemple dans les Holbein. Il est très ancien et répandu, il figurait déjà sur des fragments de tapis anatoliens du XIIIe siècle. Ce motif caractéristique s'inspira de l'écriture coufique adoptée par les Turcs seldjoukides, d'où son nom.

Motif bordure coufique noir et blanc

Motif bordure coufique n1

Motif bordure coufique n2


GÜL: Petit médaillon de forme octogonale, hexagonale ou rhomboïdale, diversement profilé: rectiligne, polylobé, à crochets, dentelé,... et divisé en quatre parties différenciées par les couleurs; à l’intérieur apparaissent d’autres petites figures géométriques: étoiles à huit branches, carrés, losanges, rectangles, diversement décorés. On ne connaît pas l’origine exacte de ce motif, dont le dessin a suscité plusieurs interprétations, de la rose à la patte d’éléphant. Le gül, mot persan qui signifie ”fleur”, pourrait indiquer une origine végétale, à moins qu’il ne s’agisse d’un symbole tribal, ou d’un élément héraldique. Ce motif constitue le décor de base de la production turkmène répété sur tout le champ en rangées parallèles.

 
Motif Gul-Gol n&b

 

Motif Gul-Gol 2

Motif Gul-Gol 3


HERATI: Ce motif est très répandu dans tout l’Orient. Il a une origine ancienne: il s’est, en effet, développé au 16ème siècle, en Perse, sous la prestigieuse dynastie des Séfévides. Il tire son nom de son lieu probable d’origine, Hérat, Province et ville de l’ouest de l’Afghanistan, où étaient alors produits des tapis ornés de motifs semblables. En dépit de la très grande variété de son interprétation, on le reconnaît facilement car son dessin est pratiquement resté le même: une rosace centrale enfermée dans un losange; les sommets du losange sont surmontés de deux rosaces plus petites, tandis que les autres côtés s’ornent de quatre feuilles allongées et de quatre autres rosaces. Les feuilles évoquent vaguement la forme d’un poisson: d’où l’appellation de mahi (poisson, en persan) qu’on donne parfois à ce motif.

 

Motif Herati n&b Motif Herati 2 Motif Herati 2

JOSHAGAN ou JANGALI: Ce motif en forme de losange ou diamant constitué de petites fleurs ou de végétaux stylisés, différents pour chaque losange, est répété successivement sur tout le champ du tapis de façon à suggérer un agencement en forme de treillis. Il est caractéristique des tapis Joshagan et Meymeh, et ce depuis plus de deux siècles.

 

Motif joshagan n&b

Motif joshagan 2

Motif joshagan 3


 

LE PEIGNE: Ce motif, représenté dans de nombreux tapis de prière nomades et de villages en Iran, dans le Caucase et en Anatolie, rappelle aussi aux musulmans qu’Allah exige de ses fidèles des soins corporels constants. Le peigne est aussi une représentation stylisée du peigne de la tisserande.

 

Motif peigne n&b Motif peigne
Motif peigne 3

MINA KHANI: L’étymologie de ce motif harmonieux qu’est le mina-khani reste obscure: en persan, Mina est un nom propre du genre féminin et Khaneh signifie maison. Ce motif rappelant un champ de fleurs, on suppose qu’il ait été inspiré par le jardin d’une maison, la maison de Mina. Ce motif se compose de quatre fleurs rondes d’égales dimensions, évoquant des marguerites, disposées de façon à former un losange et réunies par un fin sarmen. Il est sans doute originaire du Khorassan du fait de ses affinités avec le motif hérati, dont il devrait être une variation. Ce motif est devenu le décor caractéristique des tapis de la ville persane de Veramin.

 

Motif Mina-Khani Veramin n&b Motif Mina-Khani Veramin Motif Mina-Khani Veramin 3

 

SVASTIKA: Symbole très ancien, dont on retrouve des traces dès le néolithique, avant même l’invention de l’écriture. Il représente un signe de bonne augure, que le régime nazi a discrédité en pervertissant le sens. On retrouve ce motif dans les tapis du Caucase, les tapis chinois, les tapis du Tibet et les tissés plat beloutch. On trouve ce motif dans le champ et aussi parfois en répétition dans les bordures de tapis, particulièrement dans les tapis chinois. Il y a deux sens de rotation, gauche ou droite, double spirale, symbole de la rotation du monde et de lénergie cosmique.

 

Motif Svastika n&b Motif Svastika 2 Motif Svastika 3

 

TCHINTAMANI: Ce motif traditionnel de l’Asie centrale dont l’origine symbolique est ancienne, est formé de deux lignes parallèles en zigzag, surmontées de trois petites boules disposées en triangle. Il est placé dans le champ du tapis en rangées décalées, répétées à l’infini, déterminant une lecture orientée du dessin. De couleur sombre sur fond clair, il a donné son nom à une ancienne production typique d’Oushak, en Anatolie.

 

Motif Tchintamani n&b Motif Tchintamani 2 Motif Tchintamani 3

VERRE À VIN: Appelé aussi "motif à feuille dentelée". Il apparait sur de nombreuses bordures de tapis caucasiens et kurdes. Ce motif est constitué de feuilles dentelées disposées en oblique alternant avec un calice de forme géométrique (qui est plutôt une tulipe stylisée). Cette composition de base est répétée en plusieurs couleurs sur le fond, généralement clair, de la bordure principale.

Motif verre  vin  feuilles denteles noir et blanc

Motif verre  vin  feuilles denteles n1

Motif verre  vin  feuilles denteles n2


ZIL-I-SULTAN: Ce motif est formé par des vases à fleurs, flanqués d’un petit oiseau à droite et à gauche: généralement il se répète sur tout le champ du tapis. Etroitement apparenté au motif d’origine ancienne formé d’un arbre sur lequel viennent se poser deux oiseaux, il semble que le zil-i-sultan ait été inventé en Perse, à la fin du 19ème siècle, par un dignitaire de la cour de la dynastie des Qadjars, son nom signifiant, en effet,  “ombre du sultan”. Les premiers tapis décorés avec le zil-i-sultan ont été les tapis Téhéran, les Ferahan et les Malayer. Dans les productions plus récentes, ce motif est présent principalement sur les Ghoum, les Abadeh et les Veramin.

 

Motif zil-i-sultan n&b Motif zil-i-sultan 2 Motif zil-i-sultan 3

 

Tapis contemporain, tapis d'Orient classique ou prestigieux, le tapis de vos rêves se trouve dans le magasin de Mengal Orient⎪Belgique.

Copyright © 2000-2017 SPRL CLAEYS-MENGAL | Créé et optimisé par Web-visibility